CMPB
CMPB

Index plan du site


La découverte de cristaux de VIOLARITE en Belgique
->marchiennes.php Plan du site

cliquez sur les photos pour les agrandir.
© Texte et Photos : MJX, sauf indication contraire.

Une première en Belgique !

Fin 1998, lors d'une recherche d'échantillons de cristaux de calcite à la carrière GRALEX de Mont-sur-Marchienne (Hainaut, Belgique), mon attention fut attirée par un bloc de calcite sur lequel de nombreux cristaux présentaient de fines aiguilles irisées.
Ci-dessous deux images scannées d'un fragment d'un échantillon.

violarite

violarite

(longueur des aiguilles 1,0-1,5mm) (Photo & coll RJT)

Après analyse, il s'est avéré que ces aiguilles étaient des cristaux de violarite.
La violarite est un sulfure de fer nickel de formule chimique FeNi2S4 avec le Fe bivalent et le Ni trivalent.
Son poids moléculaire est de 301,49 soit 18,52% de Fe, 38,93% de Ni et 42,54% de S.
Elle fait partie du groupe de la linnaéite et occupe la position 2/D01-70 dans la classification de Strunz.
La violarite cristallise dans le système cubique, isométrique, hexaoctaédrique (48 faces).
Elle a une dureté de 4,5 à 5,5 et une densité égale à 4,65.
Elle est de couleur gris acier, rouge cuivre, violet gris, a un éclat métallique et est opaque.
La violarite a été découverte en 1924 par LINDGREN et DAY. Sa localité-type est la Mine Vermilion, Sudbury, Ontario (Canada).
Son nom vient du latin violaris = violet (sa couleur en section polie).
On la trouve comme produit d'altération de la pentlandite (Ni,Fe)9S8 qui est un minerai de nickel, tout comme la millérite (NiS).

Les cristaux de violarite sont rares.

violarite

violarite

(Grossissement : 50 x)

(grossissement : 70 x)

violarite

violarite

(grossissement : 90 x)

(grossissement: 1000 x)

Je tiens à remercier tout particulièrement le Professeur J. JEDWAB (Université Libre de Bruxelles) pour ses déterminations à la microsonde électronique et les photographies prises au microscope électronique à balayage, ainsi que Monsieur M. DELIENS (Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique) pour les examens aux rayons X.

Quelques références :

° Les sites Athena Mineralogy – Mindat – Mineralogy Database – MinMax Mineral – Webmineral – et d'autres encore.
° Les minéraux de Belgique (F. Hatert, M. Deliens, AM. Fransolet, E. Van Der Meersche).

Merci de nous communiquer toute information relative à la violarite cristallisée (cmpb@cmpb.net).

Roger JACQUET


top

Les Jauniaux sur le net

 

© CMPB